Alonso révèle la cause de la méforme d'Aston Martin

À Marina Bay, les Verts furent aux abonnés absents. Un écrou récalcitrant lors du premier arrêt au stand d’Alonso et une pénalité de cinq secondes pour avoir viré large à l’entrée des stands ont miné la course de l’Espagnol.

Mais c’est surtout le rythme décevant de sa voiture qui a attiré son attention et l’a incité à apostropher le mur des stands d’Aston Martin pour dire que son AMR23 était « inconduisible ».

Une inspection post-course de la machine d’Alonso a révélé une suspension endommagée qui avait perturbé l’aérodynamisme de la voiture après seulement une poignée de tours en course.

« Ce problème n’a certainement pas aidé, a déclaré le double champion du monde. Nous savons à quel point cela nous a affectés, et c’était considérable ».

« Je suis donc un peu moins inquiet au sujet de la performance à Singapour après avoir pris connaissance des dommages que nous avons subis », ajoute-t-il.

« Le rythme n’était donc pas représentatif en course et, sans cela, peut-être aurions-nous pu suivre le train des leaders et tenir en respect les Alpine et la Red Bull de Sergio Perez. Ne pas avoir ce carénage de suspension endommagé aurait tout changé ».

« Quand vous n’êtes pas assez rapide, vous rencontrez beaucoup de problèmes », conclut-il.

A lire aussi :