Newey chez Ferrari pour trois ans !

Le scoop a été révélé par le magazine BusinessF1, dont les infos sont généralement fiables et souvent exclusives.

Son rédacteur en chef Tom Rubython, qui fut à l'origine de F1 Magazine et de notre site partenaire F1i.com, est coutumier du fait et décrypte dans son dernier numéro les détails du deal.

Newey aurait signé son contrat fin avril à Londres, quand Frédéric Vasseur s'était arrêté dans la capitale anglaise en route pour Miami, afin de se lier à la Scuderia Ferrari de 2025 à 2027 en échange d'un salaire de 35 millions de dollars par an, soit plus de 100 millions d'euros au total !

C'est du jamais vu pour un ingénieur et même pour les meilleurs pilotes du plateau, mais il est vrai que le palmarès de Newey parle pour lui-même et constitue en soi une garantie de réussite si l'on considère les 25 titres mondiaux conquis par les voitures qu'il a conçues (13 pour les pilotes et 12 pour les constructeurs entre Williams, McLaren et Red Bull).

Le voir rejoindre Ferrari à l'âge de 66 ans lui permet de boucler son parcours en Formule 1 dans la plus prestigieuse des écuries avec la perspective d'apporter sa touche magique pour la glorieuse marque du Cheval cabré.

Newey entamera son bail à Maranello en 2025 pour définir la monoplace de 2026 dans le cadre d'une nouvelle réglementation, un exercice dans lequel il excelle, et il expédiera les affaires courantes chez Red Bull cet été en apportant la dernière touche à la super car RB17, un bolide exclusivement destiné aux riches amateurs en circuit mais pas en compétition.

En rejoignant la Scuderia, Newey va mener la nouvelle "dream team" mise en place par le président John Elkann, le CEO Benedetto Vigna et le team principal Fred Vasseur, assisté l'an prochain par Jérôme D'Ambrosio, dont l'équipe comprend aussi son directeur technique Enrico Cardile et le nouveau responsable de la performance Loïc Serra...Lire la suite sur f1i.autojournal.fr

×