24 Heures du Mans 2025, une date qui pose problème

https://www.autohebdo.fr/app/uploads/2024/06/DPPI_02623008_058.jpg

On croyait ce sujet enterré avec l'attrait toujours plus important des constructeurs pour les 24 Heures du Mans, mais il faut croire que les petites guéguerres entre les disciplines ne sont pas tout à fait de l'histoire ancienne. La publication des calendriers 2025 du Championnat du monde d'Endurance (WEC) ce vendredi 14 juin, de l'IndyCar et la Formule E ces derniers jours et de la Formule 1 quelques semaines auparavant laissent apparaître quelques fâcheux clashs de dates.

Si pour la F1 cela pose davantage problème au niveau de la visibilité compte tenu de l'ampleur de la catégorie (Grand Prix du Canada prévu le même week-end) alors qu'aucun pilote ne semble parti pour disputer Le Mans en parallèle, pour l'IndyCar cela est avant tout une question d'organisation. Pour la Formule E, cela concerne une autre manche de la saison du WEC.

« J'espère que c'est seulement provisoire »

De l'autre côté de l'Atlantique, certains pilotes d'IndyCar ont déjà exprimé leur mécontentement. Alex Palou et Romain Grosjean, actuellement engagés aux 24 Heures du Mans avec Cadillac et Lamboghini, ont fait part de leur étonnement quant à la programmation du calendrier de l'IndyCar.

Plusieurs éléments les ont interpellés comme le fait que la saison se termine en août et non plus en septembre. « Je rattrape mon retard depuis Le Mans. C'est une très bonne nouvelle (la diffusion sur Fox Sports), avance Romain Grosjean. En revanche le calendrier… On termine le championnat en août ? Cela veut dire qu'il n'y a pas de course en septembre octobre, novembre, décembre, janvier, février… »

De son côté Alex Palou, champion en titre, a pointé du doigt le clash entre la manche au World Wide Technology Raceway (Illinois) et les 24 Heures du Mans 2025 (15-16 juin). Un calvaire pour le Catalan qui se voyait bien revenir dans la Sarthe l'an prochain visiblement. « J'espère que c'est seulement provisoire et que nous n'aurons pas de clash avec Le Mans. »

Formule E, un clash plus lointain

Pour la Formule E, l'histoire se reproduit. Cette année, certains pilotes comme Jean-Éric Vergne, Norman Nato ou encore Stoffel Vandoorne ont été contraints de trancher entre la FE et le WEC. Finalement, ils n'ont pas eu d'autre choix que d'opter pour la première, filant ainsi à Berlin en lieu et place de la Belgique pour les 6 Heures de Spa.

En 2025, ce sera la même chose puisque le double-header de Berlin est prévu en même temps que les 6 Heures de São Paulo (13 juillet 2025) d’après le nouveau calendrier. Cela obligera une nouvelle fois les concernés à choisir entre l'un et l'autre. Encore un casse-tête pour les pilotes et les équipes et qui est loin de s’arranger.

À LIRE AUSSI >Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de l'ACO

The post 24 Heures du Mans 2025, une date qui pose problème appeared first on AutoHebdo.

×