img

Essence de synthèse : et si l'électrique était finalement une impasse ?

Afin officiellement de tenter d'enrayer le changement climatique, les jours des voitures thermiques, jugées trop émettrices en CO2, gaz à effet de serre, sont comptés, avec des taxes toujours plus élevées à l'achat avant une probable interdiction dans un futur proche. La grande gagnante sera alors l'automobile électrique, dont la production n'est pourtant pas non plus la panacée écologique. Et si la solution la plus efficace, la plus rapide à développer et à mettre en production et la moins chère n'était pas de réinventer l'essence ?

×