img

F1/GP du Canada – Alonso agacé par Alpine

A Montréal, Fernando Alonso a encore connu un problème moteur qui l’a empêché de se battre pour un top 5 ou même un podium. Une situation qui commence à agacer l’Espagnol.

Une première ligne pour Alonso à l’issue des qualifications, ce n’était plus arrivé depuis 2012. L’espoir pour le pilote espagnol de marquer de gros points et de s’offrir un week-end de rêve.

Malheureusement, une fuite d’air l’a relégué en 7e position avant qu’une pénalité ne le replace 9e.

Alpine F1 sur Twitter

Nous avons eu un problème moteur au 20e tour. Ça coupait l’énergie très tôt dans les lignes droites, dès que l’on sortait des virages. Lorsque le problème moteur est survenu, il fallait juste essayer de survivre, essayer d’avoir le DRS, piloter comme un kamikaze dans les virages avant la détection, car le DRS était ma seule sécurité en ligne droite. C’est évidemment un nouveau problème de fiabilité, sur la voiture 14 seulement, donc c’est décevant. La fiabilité sur la voiture 14 devait être un peu meilleure

Fernando Alonso dans L’Equipe (le10sport)

Retrouvez 100% de l’actu sport sur notre page Facebook

Retrouvez 100% de l’actu sport mécanique sur notre page Facebook

Raphaël Romero

A lire aussi :

The post F1/GP du Canada – Alonso agacé par Alpine first appeared on Sport Business Mag.

×