Maxime Martin (BMW) : « À Imola, le pari fut payant »

https://www.autohebdo.fr/app/uploads/2024/06/DPPI_02624005_210.jpg

Maxime Martin, comment s'est déroulée la Journée Test ?

Sans problème. Nous semblons être dans le match.

Avez-vous regardé la météo pour ce week-end ? La pluie vous avez plutôt bien réussi à Imola…

Cela peut jouer en notre faveur. Les conditions difficiles peuvent avoir de l'impact, positif ou négatif. Il faut avoir un peu de chance, être au bon endroit au bon moment. Beaucoup de facteurs entrent en jeu. Il y aura le côté stratégique, mais aussi avoir les bonnes informations au bon moment. Nous avons une très bonne équipe derrière nous, de très bons ingénieurs. Nous sommes bons sur les arrêts au stand. Cela peut autant jouer en notre faveur qu'en notre défaveur. Cela reste un jeu de chance et une loterie. À Imola, le pari fut payant, car nous avons laissé les deux voitures en Slicks. C'était assez tendu par moment. Ce sera pareil pour nous.

Au sujet de l'absence de chauffe des pneumatiques, avez-vous déjà vu lors de la Journée Test les endroits où l'adhérence pourrait manquer ?

Goodyear a fait un très bon travail pour les GT3 et nous sommes beaucoup plus rapides que les voitures de la catégorie Hypercar en sortant des stands. Cela ne devrait pas être un problème pour nous.

Comment se sont passés les premiers pas de vos coéquipiers ici avec BMW (Ahmad Al Harthy et Valentino Rossi) et comment allez-vous les accompagner au fur et à mesure en tant que capitaine d'équipe ?

C'est clairement moi qui ai le plus d'expérience dans la course automobile et aux 24 Heures du Mans. J’essaye de leur partager mon feedback par rapport à cette course si spéciale et différente. Ahmad connaît déjà cette course pour l'avoir disputée l'année dernière avec Aston Martin et il a terminé sur le podium (2e). Il a un peu plus la notion du trafic, car il a plus d'expérience dans ce genre de championnats par rapport à Valentino. Le Mans reste malgré tout plus facile au niveau du trafic qu'Imola ou Spa. Vale a roulé l'an dernier ici sur Road to Le Mans (victoire en course 2). Nous avons encore besoin de travailler pour être un peu mieux et optimiser le trafic. Nous allons profiter des essais pour être à 100%.

A LIRE AUSSI >Comment suivre les 24 Heures du Mans 2024

The post Maxime Martin (BMW) : « À Imola, le pari fut payant » appeared first on AutoHebdo.

×