MotoAmerica Laguna Seca J2 : Jake Gagne écrase la course 1 malgré la Ducati chromée de Danilo Petrucci !

Les concurrents du MotoAmerica Superbike sont ce week-end sur le circuit de WeatherTech Raceway Laguna Seca, en Californie, pour le 6e des 10 rendez-vous que comporte le championnat américain. Un endroit qui nous a valu de belles passes d’armes l’année dernière…

Danilo Petrucci (Warhorse HSBK Racing Ducati NYC) y arrive en tête du classement général, ce qui est déjà un exploit quand on considère l’hégémonie montrée l’année dernière par Jake Gagne (Fresh N Lean Progressive Yamaha Racing), vainqueur de 17 des 20 courses ! Mais cette année, l’Italien qui remplace Loris Baz sur la Ducati officielle aux USA résiste fort bien et possède à ce jour 11 points d’avance sur le bouillant Californien, alors que les deux pilotes ont chacun eu leur lot de problèmes mécaniques.

Sur un circuit que, pour une fois, il connaît, même si sa dernière participation remonte à 10 ans (2012 et 2013), Danilo Petrucci entendait donc tenter de renouer avec une victoire qu’il n’a plus connue depuis Road Atlanta.

Danilo Petrucci:  » C’est une piste que je connais. C’était il y a 10 ans, mais au moins je sais où sont les virages. J’espère qu’elle (la Ducati Panigale V4 R) fonctionnera un peu mieux qu’ici (Ridge Motorsports Park). Nous avons réussi à faire de notre mieux et maintenant le championnat est à égalité, mais nous ne sommes qu’à mi-parcours. Nous n’avons pas besoin de penser au championnat, nous devons gagner à nouveau car cela fait longtemps que nous n’avons pas gagné. « 

La première séance n’a cependant pas tournée à l’avantage de Petrux, Jake Gagne dominant en 1’23.935 alors que Danilo Petrucci se contentait de la 5e position, à quasiment une seconde du leader.

Lors de la première qualification de 40 minutes, Danilo Petrucci égalait quasiment le meilleur chrono de la FP1 mais restait à 2 dixièmes de l’inaccessible Jake Gagne qui imposait un 1’23.707.

Ce matin, durant la deuxième qualification, le pilote Ducati claquait 1’23.423, cinq centièmes devant Jake Gagne. Hélas, cela ne suffisait pas à s’imposer en pole position puisque Mathew Scholtz (Westby Racing) , le « meilleur ami » de Danilo Petrucci, arrachait la première place au guidon de sa Yamaha.

Avec un Danilo Petrucci coincé entre son ennemi sud-africain et un Jake Gagne qui n’a pas fait de dernier run en Q2, la course de 20 tours s’annonçait donc intéressante, alors que pour l’occasion, l’équipe Warhorse HSBK Racing Ducati NYC courra avec une livrée chromée spéciale, voulue par le sponsor titre de cette course Medallia….

Dès le départ, Jake Gagne dépasse Danilo Petrucci tandis que Mathew Scholtz conserve l’avantage de sa pole position.

A la fin du premier tour, Jake Gagne prend l’avantage devant son coéquipier Cameron Petersen alors que Mathew Scholtz rétrograde 4e

Au tour suivant, le fer de lance de Yamaha possède une seconde d’avance sur la 2e R1 officielle: l’affaire paraît entendue… Elle l’est !

L’écart continue de se creuser, bien que sur un rythme moins rapide. Au 5e tour, précède le duo Petersen-Petrucci de 2,5 secondes, eux-mêmes détachés d’autant devant Richard Escalante (Vision Wheel M4 Ecstar Suzuki) puis la BMW d’Hector Barbera (Tytlers Cycle Racing).

Dès lors, le Californien gère son avance en roulant une seconde moins vite que son meilleur tour en course en 1’23.768. La suite n’a guère offert de suspens, seul Mathew Scholtz reprenant le meilleur sur Hector Barbera pour la 5e place modifiant un classement déjà établi 15 tours plus tôt…

Seul centre d’intérêt, Danilo Petrucci a tenté de doubler Cameron Petersen dans le Corkscrew au dernier tour. En vain.

 

Cet article MotoAmerica Laguna Seca J2 : Jake Gagne écrase la course 1 malgré la Ducati chromée de Danilo Petrucci ! est apparu en premier sur Paddock GP.

×