img

MotoAmerica Ridge Motorsports Park J2 : Quand Danilo Petrucci fait un doigt et est convoqué…

Pour son 5e rendez-vous d’une saison qui en compte 10, le championnat MotoAmerica Superbike s’est déplacé dans le Nord-Ouest des USA, près de Seattle, au Ridge Motorsports Park. Danilo Petrucci (Warhorse HSBK Racing Ducati NYC) y arrive en tête du classement général, mais avec une avance de seulement 7 points sur Mathew Scholtz (Westby Racing), alors que l’implacable dominateur de la saison 2021, Jake Gagne (Fresh N Lean Progressive Yamaha Racing), n’apparaît qu’en 3e position, à 25 points, suite à de nombreuses péripéties, mécaniques ou autres.

Bien que devant découvrir tous les circuits, Austin mis à part, Danilo Petrucci a commencé l’année en beauté avec trois victoires consécutives, avant de subir son premier et unique abandon dans la deuxième course à Road Atlanta puis de monter sur le podium lors de trois des quatre dernières courses: un parcours très solide, même si l’Italien a découvert au fil des week-ends certaines spécificités des courses aux USA…

Et à cet égard, Petrux a beau être un des gentils pilotes que nous connaissons, il n’entend pas passer pour idiot et est en train de se faire un « nouvel ami » dans le plateau pourtant maigre du MotoAmerica. Retour en arrière…

Lors de l’avant-dernière manche, au Virginia International Raceway, Danilo Petrucci avait terminé la deuxième course au sol après avoir franchi la ligne d’arrivée. Les conséquences et et son coup de gueule, on s’en souvient. Les circonstances aussi : » je suis tombé à 280 km/h sur la ligne d’arrivée qui est un virage qui se passe sur le sixième rapport pour éviter de percuter un autre pilote. »

« L’autre pilote » était Mathew Scholz (Westby Racing), qui avait terminé ladite course 4 centièmes de seconde devant l’Italien, et figure actuellement à la 2e place du championnat. Meurtri dans sa chair, le Transalpin gardait une dent apparemment contre le Sud-Africain, et celle-ci s’est révélée lors de la première journée de ce week-end au Ridge Motorsports Park durant laquelle Petrux a annoncé ne pas participer au Dakar cet hiver.

Après avoir connu un problème d’embrayage lors des essais libres, Danilo Petrucci a été forcé d’utiliser sa moto de secours pour la première qualification. Le temps de monter un nouvel embrayage dessus et le pilote Ducati n’a eu que 15 minutes pour faire son chrono… et se faire à nouveau tasser par Mathew Scholz dans le tour de décélération. Sans doute la goutte d’eau qui a fait déborder le vase du pourtant habituellement bonhomme Italien, celui-ci allant donner un coup d’épaule au Sud-Africain arrêté pour un essai de départ, avant de se retourner et de lui faire un doigt d’honneur. Les deux hommes ont été convoqués par la direction de course pour désamorcer le conflit, mais on connaît les caractères italiens et sud-africain…

Ce samedi, la deuxième qualification a vu Jake Gagne exploser son propre record du circuit, devant un Danilo Petrucci apparemment revigoré.

La première course du week-end a été mouvementée, avec en particulier deux drapeaux rouges pour cause de chutes qui ont amené la direction de course à réduire celle-ci à 8 tours au lieu des 12 prévus. Sans réelle surprise au vu des essais, elle a été remportée par Jake Gagne, près de 4 secondes devant son coéquipier Cameron Petersen et 6 devant Danilo Petrucci.

Classement et conférence à venir…

Credit photo : MotoAmerica

Cet article MotoAmerica Ridge Motorsports Park J2 : Quand Danilo Petrucci fait un doigt et est convoqué… est apparu en premier sur Paddock GP.

×