img

MotoGP, Alberto Puig s’agace : « mais toi aussi tu as besoin de Marc Marquez ! »

L’histoire retiendra à ce stade de la saison 2022 que Honda aura connu sa pire période sportive et technique dans la catégorie majeure des Grands Prix alors qu’Alberto Puig était aux commandes de l’écurie officielle de la marque. Une empreinte que l’Espagnol ne souhaite évidemment pas laisser dans l’histoire, mais au vu de la situation actuelle au HRC, une crise si profonde qu’elle a convaincu un Alex Marquez de changer d’air, il sera compliqué de bouleverser la donne. Marc Marquez n’est plus là pour le couvrir, et l’Espagnol s’agace d’autant plus lorsqu’on le lui fait remarquer qu’un bruit de couloir commence à prendre son élan : son remplacement par un certain Davide Brivio…

La trêve estivale est plus que bienvenue pour des troupes Honda épuisées dans une retraite sans fin au classement des championnats en cours en Grand Prix. On n’est plus très loin de la débâcle car comme l’a avoué Nakagami, personne ne sait pas quel bout prendre un problème qui semble général.

Alex Marquez a parlé d’une « usine qui s’est égarée », ce qui est une évaluation dramatique pour un premier constructeur mondial. Même le pilote test de la marque, Stefan Bradl y est allé de son commentaire corrosif : « la situation chez Honda est toujours difficile. Nous ne savons pas encore où doit aller le développement. On est complètement dans le brouillard… Je suis curieux de savoir ce qui va se passer pendant les vacances d’été ».

Alberto Puig : « si nous savions ce qui se passe nous aurions déjà fait quelque chose« 

Au milieu de tout ça, il y a un Alberto Puig qui doit rendre des comptes au regard de ses hautes fonctions sur le terrain. A Assen, il a fait montre d’une certaine nervosité qui n’est pas de bon aloi. On lit ainsi ses propos sur Corsedimoto : « la vérité est que nous ne savons pas aujourd’hui. Si nous savions ce qui se passe nous aurions déjà fait quelque chose » admet Puig au journal espagnol ‘AS’. « Au début de l’année, il semblait que la moto pouvait fonctionner, mais ensuite les choses ont mal tourné et nous essayons de comprendre pourquoi ».

« Je pense que nous ne ferons pas table rase l’an prochain, mais nous devons changer beaucoup de choses », ajoute le team manager de Repsol Honda. Beaucoup d’espoirs sont placés dans Marc Marquez et son flair pour le champion. « Il n’y a pas de complications après l’opération, il est optimiste, j’ai envie de penser que cette fois tout ira bien et on pourra le revoir en forme ». Mais le sujet rend nerveux le même Alberto Puig qui ajoute : « nous avons tous besoin de Marc Marquez, vous les journalistes et les gens en général aussi ». Mais en attendant, un nom jamais oublié revient circuler dans le paddock : celui de Davide Brivio, qui serait dans le viseur de Honda, pas très content dans la gestion des pilotes proposés par Puig

 

Cet article MotoGP, Alberto Puig s’agace : « mais toi aussi tu as besoin de Marc Marquez ! » est apparu en premier sur Paddock GP.

×