MotoGP, Alex Marquez ne regrette décidément rien : « chez Honda, tout ce que nous avons testé tout au long de l’année était pire »

img

Alex Marquez va sans doute passer sa meilleure période hivernale depuis qu’il est en MotoGP car il n’aura plus en tête les soucis quotidiens que lui a causés la Honda RC213V. Un sentiment de soulagement qui sera aussi partagé avec Pol Espargaró, qui a également réussi à s’échapper du box HRC pour mieux retrouver KTM et Tech3. Cependant, le frère de qui vous savez jouit de la plus-value d’être assuré de la meilleure machine du moment qui n’est autre que la Ducati, dans un team Gresini certes privé, mais qui a ramené quatre victoires de cette saison 2022. Alex Marquez est donc prêt à relancer une carrière jalonnée de mauvais souvenirs en MotoGP, et qu’il nous fait ainsi partager…

En descendant d’une GP22 qu’il découvrait à peine, Alex Marquez avait un sourire jamais vu depuis ses débuts en MotoGP sur la Honda. Son évaluation des premiers tours de roues lors du test à Valence était plus que positive, l’Espagnol n’hésitant pas à assurer qu’il se sentait déjà comme chez lui sur la Ducati. « Le premier test à Valence a été une chose étrange. J’ai eu la même moto pendant trois ans et la position est très différente, ce n’est pas la vôtre. Le fait de me rapprocher des temps réalisés avec la RC213V tout de suite avec la nouvelle moto, en six tours, m’a surpris. Les sensations étaient très positives. »

Le grand écart avec la Honda, qu’il venait de quitter après le dernier Grand Prix de la saison 2022 sur le même tracé, quelques 72h00 avant, était ainsi acté. Une différence qui lui a remis en tête son aventure avec la RC213V qu’il a ainsi détaillé sur AS : « c’est l’opportunité que je cherchais chez Honda et que je n’ai pas trouvée » commence-t-il en mentionnant sa nouvelle aventure Gresini Ducati. Puis il développe : « le problème n’était pas tant de mettre l’accent sur le même pilote. Marc avait gagné des courses, mais chez Honda, ils savaient que la moto avait ses limites. Elle s’est améliorée par rapport à 2021, mais tous les autres se sont également améliorés ».

Alex Marquez : « chaque fois que quelque chose était testé, c’était pareil ou pire« 

« Si nous regardons les chronos, Honda s’est améliorée sur tous les circuits, mais lorsque nous faisions un demi pas en avant, les autres en faisaient un pas et demi. C’est pourquoi nous étions si loin » regrette-t-il. « Je pense qu’il y a eu une absence de réaction dans le sens d’une amélioration au cours de la saison ». Et il enfonce le clou : « chaque fois que quelque chose était testé, c’était pareil ou pire. Cela a fait perdre un peu de son chemin à l’usine. Ils apportaient des pièces, mais tout ce que nous avons testé tout au long de l’année était pire ».

« Ce n’est pas que Honda n’a pas travaillé, c’est qu’ils ont essayé des choses qui n’ont pas fonctionné comme prévu. Ce qui nous a manqué, c’est de nous améliorer tout au long de la saison ». Puis il termine avec cette pensée pour ses successeurs : « que Rins et Mir puissent donner des commentaires est une chose, mais que Honda les écoute une autre ».

Cet article MotoGP, Alex Marquez ne regrette décidément rien : « chez Honda, tout ce que nous avons testé tout au long de l’année était pire » est apparu en premier sur Paddock GP.

×