MotoGP Aprilia : Manu Cazeaux, le facteur X de Maverick Viñales pour 2023 ?

Maverick Viñales est considéré comme l’un des cinq meilleurs pilotes du plateau MotoGP, une cote qui n’a pas faibli depuis son entrée dans la catégorie, malgré un parcours chaotique et des résultats en demi-teinte qui en ont aussi résulté. Car le Top Gun est une mécanique de précision, ce qui veut dire que le moindre grain de sable peut l’égarer et lui faire perdre ses repères, voire le bloquer. C’est le côté émotionnel qui est exacerbé chez ce talent. Il a sans cesse besoin d’équilibre et aime se sentir soutenu par une équipe dédiée et dévouée. Un caractère que connait bien un Manu Cazeaux croisé lors de ses débuts chez Suzuki et qu’il va retrouver en 2023 dans son box Aprilia. Le chef mécanicien pourrait bien être le facteur X qui stabilise enfin ce précipité instable…

Maverick Viñales a retrouvé le sourire cette saison avec Aprilia. L’Espagnol s’est une nouvelle fois senti rapide et a renoué avec le podium au cours d’une très belle année pour la marque italienne, malgré son final gâché. Le Top Gun a connu une fin de parcours pour le moins compliqué avec Yamaha mais il a été repêché par Aprilia grâce à l’épuisette Aleix Espargaró. Cette année, après une adaptation sereine à sa nouvelle moto, le rythme et l’envie sont revenus chez le pilote catalan. Désormais, Maverick se sent prêt pour 2023 et, en plus, son moral est à son comble depuis le retour de Manu Cazeaux dans son équipe, après les adieux de Suzuki au paddock.

Manu Cazeaux a déjà travaillé avec Viñales lors de son passage sur la GSX-RR. Le patron technique de Rins a été contraint de se chercher un nouvel avenir lorsque Suzuki a annoncé son départ du championnat du monde. L’arrivée de Manu chez Aprilia a rendu Maverick encore plus motivé pour l’année prochaine. « Pour moi, Manu est l’un des meilleurs chefs mécaniciens du championnat du monde», a reconnu Maverick avec le sourire aux lèvres. « Il a une confiance aveugle dans l’équipe et c’est toujours important. Il va amener la moto à un autre niveau et je suis très heureux de l’avoir à mes côtés », a ajouté l’Espagnol dans des propos repérés sur Motosan.

Maverick Viñales : « depuis la seconde moitié de la saison, j’utilise le châssis 2023« 

Les deux hommes ont recommencé à travailler lors du test de Valence où Maverick Viñales a affirmé s’être senti très à l’aise sur la RS-GP lors de cette première journée de l’intersaison 2023. « La moto fonctionnait très bien et je me sentais très à l’aise. Maintenant, l’objectif est que Manu puisse bien s’adapter à l’équipe, à la méthode de travail que nous avons ici. Une journée de test, ce n’est pas beaucoup, mais nous avons pu obtenir suffisamment d’informations pour analyser à partir de maintenant », a expliqué Maverick.

« Je n’ai rien essayé de nouveau, même s’il est vrai que, depuis la seconde moitié de la saison, j’utilise le châssis 2023 », a mentionné Viñales. « Nous avons échangé le châssis de l’année prochaine avec celui de 2022 pour tester et voir s’ils peuvent développer une version améliorée avec les informations et les performances des deux », a souligné un Viñales très satisfait de sa journée d’essais à Valence et enthousiaste à propos des projections de l’équipe pour 2023.

Cet article MotoGP Aprilia : Manu Cazeaux, le facteur X de Maverick Viñales pour 2023 ? est apparu en premier sur Paddock GP.

×