img

MotoGP Assen J3 Johann Zarco (Ducati/13) :  » si vous êtes deuxième à la course précédente et que vous pensez que vous êtes le roi du monde, c’est une

Ce dimanche 26 juin 2022, Johann Zarco a répondu aux questions des journalistes depuis le TT Circuit Assen au terme du Grand Prix des Pays-Bas.

En terminant 2e en Allemagne, le pilote français s’est emparé de la 3e place du championnat du monde MotoGP à une épreuve du break estival. Il la conserve aujourd’hui mais a connu ce dimanche une course difficile, à des lieues de son aisance au Sachsenring.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Johann Zarco sans la moindre mise en forme, même si cela est partiellement traduit (vouvoiement en anglais, tutoiement en français).

Johann Zarco : « très dur ! Très dur pour moi aujourd’hui ! J’ai vu que je n’avais pas le rythme pour le podium. Quelque chose me manquait mais cela a été encore pire en course. J’ai vraiment essayé de faire de mon mieux et les chronos étaient plutôt corrects, mais simplement les autres étaient très rapides. J’ai pu comprendre ce qui manquait, et j’ai pu voir ça encore mieux pendant la course puisque vous faites 26 tours avec les autres gars, mais je pense que c’est une très petite chose à trouver dans l’équilibre afin de mieux sentir la moto. Et ce week-end, je n’ai pas pu la trouver. Je suis donc déçu de ce genre de résultats car c’était une course difficile pour trois points, mais c’est mieux que rien et ma position au championnat m’apporte le sourire avant la longue pause que nous allons avoir. Cela aurait été bien de faire un bon résultat mais je suis toujours là, et j’espère que peut-être que ce que j’ai pu voir ce week-end me fera faire un bon pas en avant techniquement, afin d’apporter de bonnes choses à la Ducati dans la deuxième partie de saison. »

Après votre podium la semaine dernière, ce résultat est-il encore plus difficile à accepter ? « C’est parce que le niveau est très élevé. Le rythme de course aujourd’hui était incroyable alors que je pense que mon rythme était quasiment le rythme de Fabio l’année dernière. Et regardez où je suis ! Maintenant, tout le monde est très rapide, et comme je l’ai dit, ce sont pour de toutes petites choses : si vous ne vous sentez pas parfaitement sur la moto, vous le payez immédiatement en course ! Donc si vous êtes deuxième à la course précédente et que vous pensez que vous êtes le roi du monde, c’est une erreur et cela n’est pas mon état d’esprit. »

Qu’est-ce qui vous a gêné aujourd’hui ? « De bien faire rentrer la moto dans les virages : je perdais du temps et je forçais sur la moto. Sur cette piste, il est nécessaire de le faire avec un feeling plus léger, et non pas en force. Et je n’ai pas pu le faire sans compenser ici, donc je pense que c’est pourquoi j’ai perdu beaucoup de temps. »

Vous dîtes que vous avez vu des choses techniques qui vous aideront à la rentrée. Pouvez-vous préciser un peu ? « Non, je ne veux pas expliquer car si c’est difficile à expliquer à Ducati, je ne veux pas l’expliquer aux médias (rires). J’ai simplement pu voir que les autres avaient un meilleur rythme que moi alors que pour moi la moto a beaucoup bougé pendant tout le week-end. Je ne pouvais pas mettre la moto dans le virage comme je le voulais, et même si vous faites quelques bons chronos et que vous pensez que vous êtes bien, il y a un moment en course où vous ne pouvez plus le faire. »

A suivre…

Résultats du Grand Prix MotoGP des Pays Bas MotoGP au TT Assen :

Crédit classementMotoGP.com

Cet article MotoGP Assen J3 Johann Zarco (Ducati/13) :  » si vous êtes deuxième à la course précédente et que vous pensez que vous êtes le roi du monde, c’est une erreur « , etc. est apparu en premier sur Paddock GP.

×