img

MotoGP Assen J3, Yamaha réagit à la pénalité de Fabio Quartararo : « c’est dur et incohérent »

Yamaha réagit à la dernière nouvelle venue de la Direction de course… Carmelo Ezpeleta avait pourtant fait passer le message depuis les commentaires assez durs des pilotes sur les commissaires de la FIM à la suite de la perte de contrôle de Nakagami de sa Honda, au départ du Grand Prix de Catalogne, qui a été qualifié de fait de course : il n’y a plus à remettre en cause la légitimité de Freddie Spencer et de ses collègues dans leur évaluation des événements qui se déroulent sur la piste. Un modus vivendi qui n’aura pas résisté à cette sanction que devra subir Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix de Grande Bretagne pour avoir échappé sa Yamaha sous les roues d’Aleix Espargaró lors du Grand Prix des Pays-Bas de ce dimanche…

Un événement qui vaudra au Français de faire une pénalité dite de long lap lors de la prochaine joute en août du côté de Silverstone. Le directeur de l’équipe Monster Yamaha, Massimo Meregalli, estime que la décision de pénaliser Fabio Quartararo pour l’incident d’Assen avec Aleix Espargaro est « non seulement dure, mais incohérente »

Les commissaires sportifs de la FIM ont jugé que la manœuvre sur Aleix Espargaró était « trop ambitieuse » et qu’il n’était « pas en mesure de réussir le dépassement, à la suite de quoi il a chuté, provoquant contact avec l’Aprilia et l’obligeant à sortir de la piste ».

Aleix Espargaró est passé de la deuxième à la 15e place, avant de remonter jusqu’à la quatrième position sous le drapeau à damier. De son côté, Fabio Quartararo a rejoint la course à la dernière place, puis a fait un arrêt au stand avant de chuter une deuxième et dernière fois. Le Français, qui compte désormais 21 points d’avance sur son plus proche rival Aleix Espargaró au championnat du monde, a reconnu plus tard qu’il avait commis une « erreur stupide » et s’est excusé auprès du pilote Aprilia.

Yamaha : « c’est incohérent avec les incidents de course que nous avons vus dans les Grands Prix précédents qui sont restés impunis« 

Maio Meregalli estime que cela aurait dû être la fin de l’affaire et semble souligner qu’aucune sanction n’a été infligée à Takaaki Nakagami pour avoir déclenché un accident impliquant plusieurs pilotes, dont une fracture du poignet pour Alex Rins, à Barcelone. Sur le communiqué Yamaha, on peut lire : « nous considérons le premier accident de Fabio comme un incident de course et pensons que la décision de la direction de course de lui donner une sanction pour la prochaine course est non seulement sévère étant donné qu’il n’a emmené personne avec lui et qu’Aleix a quand même marqué des points, mais que ce n’est pas non plus cohérent avec les incidents de course que nous avons vus dans les Grands Prix précédents qui sont restés impunis ».

Il termine : « nous allons profiter de cette pause pour digérer ce Grand Prix et revenir prêts à nous battre à Silverstone dans un mois. On pense que le deuxième accident de Fabio Quartararo a été causé par des dommages à son système de contrôle de traction lors de la première chute ». On rappellera qu’il n’y a aucune possibilité d’appel lorsque la sanction est prononcée… Dans ce Grand Prix des Pays-Bas, les pilotes Moto3 David Munoz et Adrian Fernandez ont aussi été punis et devrons également accomplir un long lap lors de la rentrée à Silverstone.

Résultats du Grand Prix MotoGP des Pays Bas MotoGP au TT Assen :

Crédit classement : MotoGP.com

Cet article MotoGP Assen J3, Yamaha réagit à la pénalité de Fabio Quartararo : « c’est dur et incohérent » est apparu en premier sur Paddock GP.

×