img

MotoGP : Et si le circuit Bugatti renommait la courbe Dunlop en hommage au rattrapage de Johann Zarco ?

Vendredi 13 mai, lors de la FP2 du Grand Prix de France, Johann Zarco s’est fait une frayeur en tirant tout droit au premier virage. Le Français a traversé le bac à graviers et retrouvé la piste au niveau de la chicane Dunlop, parvenant à rester sur sa Ducati malgré un saut en revenant sur le circuit. Une trajectoire immortalisée depuis sur l’appli de géolocalisation de Google sous le nom de « Traversée de Zarco » !

Vu de l’extérieur, c’était absolument terrifiant et une masterclass de contrôle de moto sur les graviers par Johann Zarco, le tout à 200 km/h. En effet, en se sentant mieux sur sa moto lors de la FP2, le pilote Français a poussé plus fort, mais un peu trop. Il a ainsi écarté de la trajectoire, et en arrivant dans le virage 2 à 300 km/h, difficile de rectifier le tir, le mieux pour lui était de tirer tout droit. Ce passage express et hautement spectaculaire était resté comme une des images du week-end manceau.

C’est désormais un lieu sur l’application Maps du géant Google ! En effet, très récemment, un internaute a immortalisé la trajectoire du pilote Ducati Pramac comme étant la « Traversée de Zarco » : le moyen le plus court d’aller de l’entrée de la chicane à sa sortie.

Visible par tous, ce lieu plait visiblement aux fans de MotoGP, qui ne manquent décidemment pas d’humour dans les plus de 350 avis qui ont déjà été déposés concernant cette « attraction touristique ». L’un d’entre eux, qui a mis 5 étoiles au lieu, a notamment laissé ce commentaire : « Chemin propre et ratissé, la balade se fait en quelques secondes pour les plus aguerris. Si vous êtes de passage dans le secteur c’est à faire sans hésitation, prévoyez tout de même des sous-vêtements de rechange au cas où ! Bonne traversée. »

 

 

A la suite de cette cascade involontaire, Johann Zarco est rentré dans son box. Bien que lui-même impressionné par ce rattrapage magnifique, il a apporté des informations pleines d’humour à son chef mécanicien : « Je pense que nous devons trouver un peu plus de grip sur les graviers, mais la moto se comporte bien après un saut ».

Mais lors du débriefing, il a tout de même ajouté que « J’ai quand même eu peur, mais le fait est que cela est arrivé au moment où nous avons rectifié le tir et où j’ai commencé à me sentir mieux sur la moto. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai essayé d’entrer plus fort dans le premier virage. […] Je m’attendais à ce que la moto reste stable dans les graviers, mais elle s’est mise à bouger énormément. J’ai alors bien essayé de réaccélérer mais ça n’a pas marché. Du coup j’ai sauté par-dessus la piste et j’ai eu peur de me faire éjecter au moment où j’allais retomber sur l’asphalte, mais ça a tenu. C’était bien pour le show, et j’ai d’ailleurs eu très chaud ! »

Cet article MotoGP : Et si le circuit Bugatti renommait la courbe Dunlop en hommage au rattrapage de Johann Zarco ? est apparu en premier sur Paddock GP.

×