MotoGP Jorge Lorenzo : « Fabio Quartararo a rouvert le championnat en se montrant humain, on verra à Silverstone quand il devra purger la pénalité »

Jorge Lorenzo version commentateur du média Dazn s’est délecté du dernier Grand Prix des Pays-Bas à Assen et comme légende des Grands Prix avec cinq titres en poche, il évalue l’impact des événements vécus, marqué par la chute de Fabio Quartararo. Si l’on suit le raisonnement de Por Fuera, si on en était à la simple « faute de débutant » reconnue par son auteur qui est allé s’excuser auprès de sa victime collatérale Aleix Espargaró pour qui l’incident est clos, l’accident n’aurait été qu’une simple péripétie. Mais derrière, il y a eu sanction avec une pénalité à purger à Silverstone. Elle se ressentira sur la performance du Champion du Monde qui sera scruté sur la manière dont il encaissera sa peine…

Les organisateurs auraient voulu donner un coup de boost à leur championnat déjà passionnant pour maintenir l’intérêt pendant la trêve estivale et susciter l’impatience de la rentrée qu’ils ne s’y seraient pas pris autrement. D’aucuns pensent d’ailleurs qu’il y a eu effectivement préméditation…

Mais les faits sont là : le Champion du Monde qui prenait depuis trois Grands Prix la course au titre à son compte s’est pris les pieds dans le tapis. Il a ainsi montré une fébrilité que ses adversaires n’espéraient plus. Ces derniers, par voie de conséquence, ont repris espoir. Et pour cause : désormais, Aleix Espargarò est à 21 points, Pecco Bagnaia 66, alors qu’il reste encore neuf Grands Prix, offrant une récolte potentielle de 225 points.

Jorge Lorenzo a vécu ça au plus haut niveau de la compétition durant sa période de pilote titulaire, et à ce titre, l’avis qu’il donne sur les jours d’après ce Grand Prix à Assen mérite toute l’attention. « Sa situation me rappelle celle de l’époque où chez Ducati il n’y avait que Stoner qui était rapide, ou Marquez avec Honda », a-t-il déclaré dans une interview à ‘La Gazzetta dello’. Sport‘. « L’autre surprise donc, parmi les motos, c’est l’Aprilia… Ensuite, il y a le facteur Aleix, qui a beaucoup mûri dans tous les aspects ».

Sur cette révélation Aleix Espargarò le Majorquin pense que son destin est, à bien des égards, lié à ce que fera Fabio Quartararo à son retour de vacances. Dans le Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone, il devra purger une pénalité du long lap et, sur une piste où Aprilia et Ducati peuvent jouer un rôle de premier plan, cela pourrait signifier beaucoup. « Si Fabio continue à ne pas faire d’erreurs, il sera impossible pour Aleix et Bagnaia de le battre. Mais s’il n’oublie pas l’erreur d’Assen et recommence à commettre des erreurs… On verra à Silverstone quand il devra purger la pénalité du long lap ».

Jorge Lorenzo : « comparé à Aleix Espargaró et Pecco Bagnaia, il a déjà été champion, donc il sera moins nerveux qu’eux« 

Jorge Lorenzo prend également en considération le moment négatif de Honda, qui a également récolté un autre résultat pas très excitant à Assen, avec aucun de ses pilotes dans le top dix. Et dire que lors des tests hivernaux, la RC213V semblait être la moto à battre, avant de s’avérer pas meilleure que le prototype de l’an dernier. « Vous comprenez une moto en tournant sur de nombreuses pistes. D’abord elles étaient rapides, puis elles sont allées dans la confusion ».

Mais sur qui Jorge Lorenzo serait-il prêt à parier pour le titre ? Le quintuple champion ne semble pas avoir beaucoup de doutes : « c’est vrai que Quartararo a un peu rouvert le défi, se montrant humain, mais je n’attends pas d’autres erreurs de sa part. De plus, comparé à Aleix et Pecco, il a déjà été champion, donc il sera moins nerveux qu’eux » termine Lorenzo.

Cet article MotoGP Jorge Lorenzo : « Fabio Quartararo a rouvert le championnat en se montrant humain, on verra à Silverstone quand il devra purger la pénalité » est apparu en premier sur Paddock GP.

×