MotoGP, la vidéo montrant un pilote agressé dans son équipe : les faits font l’objet d’une enquête et suscitent une vive émotion

La vidéo sidérante trahissant des faits remontant à 2019 lors d’un Grand Prix de Thaïlande version Moto3 suscite une vive émotion dans le paddock. Les réactions ont été assez vives, ne laissant pas supposer qu’il puisse y avoir prescription et que l’on en reste là. Aleix Espargaró, vétéran du plateau est monté au créneau en interpelant directement Carlos Ezpeleta, fils de Carmelo, qui préside à de hautes fonctions au sein du promoteur Dorna. Une enquête est ouverte.

Les images d’un pilote agressé par un mécanicien de deux fois sa taille de retour à son box lors de l’édition 2019 du Grand Prix de Thaïlande version Moto3 reste notamment en travers de la gorge d’Aleix Espargaró. Il n’est pas question, en ce qui le concerne d’en rester là : « je n’ai jamais été aussi en colère de toute ma carrière » tonne le pilote Aprilia. « Je n’ai jamais vu quelque chose comme ça dans un paddock et j’ai appelé Carlos Ezpeleta et je lui ai parlé », explique l’Espagnol.

Aleix Espargaró sur la vidéo : « pour moi, ce mec, il doit être hors du paddock, et Dorna doit aller au tribunal avec lui »

« Je ne suis pas du genre à trancher, mais j’ai l’impression d’être l’un des vieillards du paddock après vingt ans. Nous n’avons pas de syndicat de pilotes, mais je pense qu’il est juste que des pilotes qui ont de la morale s’expriment quand quelque chose comme ça arrive. Pour moi, ce mec, il doit être hors du paddock, et Dorna doit aller au tribunal avec lui », explique un Aleix Espargaró remonté comme jamais.

Et il y a de quoi car il se dit que le triste personnage œuvre actuellement chez Max Biaggi, et qu’il est le responsable des mécaniciens qui sont allés faire scandale sur la pitlane en bloquant Adrian Fernandez devant son box Tech3 en pleine séance qualificative. Si cela se vérifie, qui commande quoi dans les teams et quelles sont les mœurs de certaines équipes ?

« C’est une mauvaise image du championnat. Je n’avais jamais rien vu de tel », termine Aleix Espargaró. Selon Todocircuito, Dorna a commenté : « l’incident survenu lors du GP de Thaïlande 2019 dans lequel le pilote Moto3 Tom Booth-Amos et son ancienne équipe étaient impliqués est sorti récemment au grand jour. En conséquence, il fait l’objet d’une enquête ». On attend ses conclusions avec grand intérêt.

Cet article MotoGP, la vidéo montrant un pilote agressé dans son équipe : les faits font l’objet d’une enquête et suscitent une vive émotion est apparu en premier sur Paddock GP.

×