MotoGP Silverstone J3 : Enea Bastianini (Ducati/4) est passé du régime Pokémon au rythme de Pac-Man

Enea Bastianini a bien négocié sa rentrée en MotoGP avec ce Grand Prix de Grande Bretagne qui est a priori l’avant dernière épreuve à passer avant la finale, dans deux semaines en Autriche, pour convaincre les dirigeants de Ducati que l’on mérite plus que Jorge Martin la Ducati rouge en 2023… En effet, à Silverstone, il a commenté favorablement les nouveaux ailerons mis sur sa GP21 sans qu’on lui ait demandé son avis, la même opération ayant été faite sur la moto Pramac de l’Espagnol qui s’est montré moins amusé par l’expérience. Puis il a fait une course solide, se révélant encore une fois dans le final avec une Desmosedici pourtant amputée d’un aileron de côté. Mais c’est surtout à Jorge Martin qu’il a coupé l’herbe sous le pied à l’arrivée…

On peut dire que c’était le grand retour à Silverstone pour Enea Bastianini, qui, après avoir perdu du temps et un aileron à cause d’un contact au départ, est passé en mode « Pac-Man » après avoir été raillé comme un Pokémon lorsque sa Ducati s’est vu pousser des ailerons sur sa poupe. Le pilote  Gresini a terminé quatrième, au pied du podium et, avec quelques tours de plus il aurait pu attaquer la troisième position de Jack Miller.

Enea Bastianini : « j’ai juste essayé de m’amuser et je me suis fait plaisir« 

Le dépassement sur Jorge Martin, le pilote contre lequel il joue le poste au sein de l’usine Ducati pour 2023, a été le fait d’armes le plus significatif. Sur sa prestation, il a commenté : « ce dimanche, j’ai dû passer en mode Pac-Man, pour manger tout le monde. C’était une bonne course, dommage pour le départ car sans aileron, surtout au début ce n’était pas facile de comprendre la façon dont j’aurais dû piloter ».

Il ajoute : « j’ai souffert dans les changements de direction, mais on a serré les dents. J’ai vu que je pouvais remonter et être rapide. Je suis passé tout près du podium, mais ça va, j’ai retrouvé la sensation que je n’avais pas eue depuis un moment. Après le super début de saison, je me suis trop concentré sur le fait que certaines pistes ne me convenaient pas. Je me suis laissé influencer, mais après la pause j’ai juste essayé de m’amuser, de reprendre confiance et ce dimanche je me suis fait plaisir » termine l’Italien qui se prépare au choc final avec l’Espagnol en Autriche sur le Red Bull Ring.

MotoGP Silverstone J3 : classement

Crédit classement motogp.com

Cet article MotoGP Silverstone J3 : Enea Bastianini (Ducati/4) est passé du régime Pokémon au rythme de Pac-Man est apparu en premier sur Paddock GP.

×