WSBK, Eugène Laverty à nouveau hospitalisé : « nous avons été heureux trop tôt … »

La nouvelle est tombée via le réseau social d’Eugène Laverty, avec un message de sa compagne qui confirme que le désormais pilote BMW Bonovo à la retraite est retourné à l’hôpital. Il en avait été libéré après sa lourde chute dans ce qui aura été sa dernière course à Phillip Island, avec des fractures diagnostiquées et traitées. Mais c’est le retour à ma case départ pour celui qui s’est reconverti en cadre de son équipe qui fera rouler en 2023 sur la M1000RR, Loris Baz et Garrett Gerloff.

Que s’est-il passé ces derniers jours avec Eugène Laverty ? On ne sait, mais il s’est bien produit un événement pour que l’Irlandais soit à nouveau admis à l’hôpital de Melbourne. La première fois, il y avait été héliporté depuis le tracé de Phillip Island après avoir subi une lourde chute en fin de la deuxième course du meeting de WSBK.

Eugène Laverty souffre d’une fracture stable de la hanche et du bassin

Le pilote retraité de 36 ans souffre d’une fracture stable de la hanche et du bassin. C’est au cours de son entame de convalescence qu’il a été rappelé devant ses médecins. Dimanche, l’épouse du vainqueur à 13 reprises en Superbike s’est rendue sur les réseaux sociaux pour révéler que son bien aimé, qui avait déjà obtenu son congé, avait été ramenée à l’hôpital.

« Nous avons été heureux trop tôt, Eugène est de retour à l’hôpital. Il va bien jusqu’à présent et il est bien soigné au meilleur endroit possible. Il y sera quelques jours en observation », écrit Pippa Laverty qui termine : « nous vous tiendrons au courant dès que nous en saurons plus. Merci pour tous vos messages ».

 

Cet article WSBK, Eugène Laverty à nouveau hospitalisé : « nous avons été heureux trop tôt … » est apparu en premier sur Paddock GP.

×