WSBK Superbike Loris Baz : un désaccord majeur l’oppose depuis l’Argentine à la FIM

Loris Baz n’a pas connu le week-end exactement espéré sur sa BMW lors de la manche en Argentine inscrite au calendrier de la spécialité WSBK. Comme le reste de la troupe roulant en M1000RR, il a dû cette fois laisser Honda jouer la quatrième force du plateau. Mais sur la piste, tout n’a pas été de tout repose non plus avec notamment un incident avec Axel Bassani qui a littéralement poussé le Français de sa trajectoire avec sa Ducati. Mis à terre, le tricolore a fait part de son mécontentement d’une façon que l’on qualifiera « à l’ancienne » en produisant un geste pour le moins explicite. Et c’est là que les ennuis ont commencé…

Au passage, ledit Bassani au cours de cette compétition de la Course 2argentine a écopé d’un long lap qu’il a d’abord ignoré et qui est donc devenu double. L’Italien s’est plié à sa sanction à trois tours du but, soit bien trop tard si bien qu’il a dû faire un « ride through » soit un passage par la voie des stands à vitesse réduite… A la sortie, sans doute a-t-il retrouvé Loris Baz qui avait repris la piste depuis l’incident. Ou pas.

Reste que le pilote Bonovo n’a pas caché sa colère de s’être ainsi fait ruiner sa course en courant pour reprendre sa BMW mise au sol avec un doigt vengeur en direction de son bourreau. Les caméras n’en ont pas manqué une miette, les officiels de la FIM non plus. Ces derniers n’ont pas apprécié et lui ont infligé 1 000 euros d’amende pour ce coup de sang politiquement assurément très incorrect.

Loris Baz a un autre message

Mais Loris Baz n’est pas du genre à courber l’échine. Il a répondu via son Instagram en rappelant à ceux qui lui ont infligé une amende que le fait de ne pas afficher de drapeau rouge samedi après la chute de Mercado aurait pu avoir un coût bien plus important. Avec le geste honni en prime…

Cet article WSBK Superbike Loris Baz : un désaccord majeur l’oppose depuis l’Argentine à la FIM est apparu en premier sur Paddock GP.

×