WSBK Supersport Donington FP1 : Ducati attaque, Jules Cluzel résiste !

La 5e des 12 manches du Championnat du monde Supersport a lieu ce week-end à Donington Park, un lieu que le Championnat FIM World Supersport n’a pas fréquenté depuis trois ans.

Le Champion en titre, Dominique Aegerter, y arrive avec 54 points d’avance sur Lorenzo Baldassarri (Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team) mais n’y  jamais couru avec sa Yamaha YZF R6 du team Ten Kate Racing Yamaha, bien que le Suisse y ait couru déjà roulé en 2009 dans le Championnat du Monde 125cc. Cela suffira-t-il à le mettre en danger ? Le fer de lance de l’équipe néerlandaise, qui est allé s’entraîner à Magny-Cours en vue de la manche française, apparaît toutefois relativement serein.

Lorenzo Baldassarri (Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team) est deuxième du Championnat, 37 points devant Nicolo Bulega (Aruba.it Racing WorldSSP Team). Tous les deux découvriront Donington Park après s’être battus pour la victoire la dernière fois à Misano, mais tenteront à nouveau de s’opposer à celui qui a maintenant remporté sept des huit courses en 2022, et a terminé sur le podium dans chacune d’elles.

Top 15 du classement du championnat du monde:

DOMINIQUE AEGERTER 195 YAMAHA LORENZO BALDASSARRI 141 YAMAHA NICOLO BULEGA 104 DUCATI CAN ONCU 80 KAWASAKI GLENN VAN STRAALEN 63 YAMAHA YARI MONTELLA 62 KAWASAKI STEFANO MANZI 51 TRIUMPH FEDERICO CARICASULO 44 DUCATI HANNES SOOMER 44 TRIUMPH ADRIAN HUERTAS 41 KAWASAKI NIKI TUULI 40 MV AGUSTA JULES CLUZEL 39 YAMAHA KYLE SMITH 33 YAMAHA OLIVER BAYLISS 21 DUCATI RAFFAELE DE ROSA 21DUCATI

Les températures sont attendues exceptionnellement élevées ce week-end, autour de 33° dimanche, sur un circuit très technique avec deux parties diamétralement opposées: un enchaînement de courbes rapides entre les virages #1 et #8, puis un tracé beaucoup moins fluide pour les #9, #10 et #11. Un casse-tête pour les ingénieurs qui devront affiner les réglages au fil des séances…

Pour cette première séance d’essais libres de 45 minutes, le ciel est plutôt couvert, le vent présent et les températures sont annoncées à 20° dans l’air et 29° au sol.

À l’extinction des feux rouges, Lorenzo Baldassarri s’élance le premier devant Federico Caricasulo (Althea Racing).

Ce dernier inscrit la première référence en 1’36.031 mais est tout de suite surpassé par Hannes Soomer (Dynavolt Triumph) puis Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) en 1’34.225.

Les chronos descendent vite et Hannes Soomer reprend l’avantage en 1’32.792, une demi-seconde devant le pilote français.

Au bout de 10 minutes, et après s’être fait une petite chaleur, Dominique Aegerter fait son arrivée dans le top 2 alors que Federico Caricasulo et Lorenzo Baldassarri complète le top 5.

Raffaele De Rosa (Orelac Racing VerdNatura WorldSSP) et Can Öncü (Kawasaki Puccetti Racing) viennent se mêler à la bagarre mais c’est Dominique Aegerter qui réalise le meilleur temps un peu avant la fin du premier quart d’heure, en 1’32.520.

Le pilote suisse enfonce ensuite le clou en 1’32.454 puis 1’32.147, reléguant la Triumph Street Triple RS de l’Estonien à près de 4/10.

À la mi-séance, Jules Cluzel est 6e à 6/10, Andy Verdoïa 15e à 1,5 secondes, alors que Hannes Soomer a repris le commandement en 1’32.000.

La session est alors interrompue au drapeau rouge à cause de la chute de Patrick Hobelsberger dans l’enchaînement 9-10.

La hiérarchie du top 10 est alors composée de Hannes Soomer, Dominique Aegerter, Lorenzo Baldassarri, Nicolo Bulega (Aruba.it Racing WorldSSP Team), Kyle Smith (VFT Racing), Jules Cluzel, Raffaele De Rosa, Federico Caricasulo, Can Öncü et Stefano Manzi (Dynavolt Triumph).

L’interruption ne dure pas longtemps et la séance reprend pour 19 minutes.

Andy Verdoïa remonte à la 11e position alors que son coéquipier Jules Cluzel s’empare provisoirement de la troisième place derrière Lorenzo Baldassarri et Hannes Soomer. À cet instant de la séance, les trois premiers sont en moins d’un 10e de seconde !

À moins de 10 minutes du drapeau à damier, Federico Caricasulo s’empare du leadership en 1’31.681 avant de le confier à une autre Ducati, celle de Raffaele De Rosa en 1’31.499, mais Jules Cluzel ne baisse pas les bras face à cette offensive de Borgo Panigale, et arrache le deuxième temps, à 21/1000 du commandement !

Le rebond du GMT 94 est également matérialisé par la neuvième place d’Andy Verdoïa.

 

Résultats de la FP1 Supersport à Donington Park :

Crédit classement : WorldSBK.com

Cet article WSBK Supersport Donington FP1 : Ducati attaque, Jules Cluzel résiste ! est apparu en premier sur Paddock GP.

×