WSBK Superbike Catalunya FP3 : Loris Baz devant, Toprak Razgtalioğlu se demande comment battre la Ducati

img

Troisième session sur une piste humide, donc inutile. Toprak Razgtalioğlu, avec un bras gonflé, n’a pas de plan pour attaquer la Ducati favorite.

Paolo Gozzi / Corsedimoto.com

Les fortes pluies de la nuit ont rendu inutile la troisième et dernière séance de Superbike de la huitième manche du championnat du monde sur le circuit de Catalunya. Avec seulement 19° C sur l’asphalte, encore humide, seuls six pilotes ont quitté les stands, en pneus pluie ou intermédiaires, même si la piste était alors séchante. Pour mémoire, le plus rapide a été Loris Baz, 1’52″973, devant Álvaro Bautista, Toprak Razgatlioğlu, Eugene Laverty, Axel Bassani et Philipp Öttl. Le temps est incertain : La course 1 devrait être sèche, mais les nuages sur le ciel espagnol n’incitent pas à l’optimisme. Elle commencera au milieu de mille points d’interrogation.

 

 

Comment battre les Ducati ? C’est la question qui prévaut dans le paddock et notamment dans le box Yamaha. Toprak Razgatlioğlu est revenu en France à seulement 30 points du leader Álvaro Bautista, relançant ainsi ses aspirations au championnat du monde. Mais sur ce circuit, le pilote Ducati est le grand favori, ce qui a été confirmé par sa domination vendredi. « Le chrono de Bautista est impressionnant, ici nous savons tous que la Ducati est très forte », admet Toprak. « Mais la course est une affaire différente parce qu’ici les pneus s’épuisent rapidement, donc il sera important d’arriver à 4-5 tours de la fin avec la gomme intacte. Je le sais bien, car l’année dernière, sur le sec, j’ai payé cher ce facteur. Je n’ai pas de plan de bataille, juste de ne pas ruiner les pneus quand ce n’est pas nécessaire. » Et s’il pleut ? « L’année dernière, dans la première course, sur le mouillé, je dominais (puis la Yamaha s’est arrêtée à cause d’un problème électrique, ndlr) mais maintenant tout a changé. »

 

 

Toprak a le bras gauche gonfléToprak Razgatlioğlu prendra le départ de la course avec un bras gauche légèrement gonflé au niveau du cubitus. En plus de la cicatrice au coude laissée par le highside du 21 août, à la fin des essais sur ce même circuit, il y a une autre blessure plus récente. « J’ai chuté au milieu de la ligne droite du circuit de Kenan Sofuoğlu en Turquie », raconte Toprak. « Nous nous entraînions sur nos 250, nous nous sommes touchés et je suis tombé. Kenan me l’a reproché, mais je suis d’un avis contraire », sourit le champion du monde en titre. Il convient de noter que Kenan Sofuoğlu, cinq fois champion du monde de Supersport, est le manager personnel de Toprak…

Hafizh Syahrin ne fera pas la course Le pilote malaisien de Honda MIE ne participera pas à cette huitième manche du World Superbike. En raison d’une inflammation des voies respiratoires supérieures, il avait déjà manqué les deux séances du vendredi. Ce matin, il a été jugé « inapte » par les médecins de course. Il y aura donc 23 coureurs au départ de la course 1, qui démarre cet après-midi à 14h00, avec 20 tours à couvrir. A 11h10, la Superpole (15 minutes) définira la grille de départ.

 

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Paolo Gozzi

 

 

Cet article WSBK Superbike Catalunya FP3 : Loris Baz devant, Toprak Razgtalioğlu se demande comment battre la Ducati est apparu en premier sur Paddock GP.

×